Ecriture inclusive : Le Grand Atelier Ecrire sans Exclure by Sara Freitas

Ecriture inclusive : Le Grand Atelier Ecrire sans Exclure

Si vous écrivez en français ou traduisez vers le français, vous avez entendu parler d’écriture inclusive. Vous n’êtes pas fan du point milieu, mais écrire sans exclure pour contribuer à la fin des discriminations sexistes fait écho à vos valeurs personnelles. Je vous propose d’accompagner vos premiers pas pour vous approprier cette technique de rédaction. 

Dans ce grand atelier réparti sur deux semaines, je vous montre concrètement comment écrire sans exclure avec toutes les nuances d’une langue belle et fluide en respectant le contexte, le message et le lectorat (sans point milieu). 

Ce Grand Atelier de l'écriture inclusive est fait pour vous si…

  • Vous devez rédiger ou traduire des documents fondamentaux pour votre clientèle qui exige le respect de ses valeurs universelles, non sexistes
  • Vous voulez découvrir comment donner une égale visibilité aux femmes et aux hommes à l’écrit
  • Vous connaissez les règles de base de la rédaction épicène pour contourner le masculin générique, mais vous hésitez sur leur application
  • Vous voulez un aperçu des nuances entre les alternatives au masculin qui l’emporte

Témoignages de stagiaires

Merci d’avoir animé la formation Écrire sans exclure. C’était une super-idée et tu as donné plein de pistes théoriques et pratiques intéressantes. 
Florence Lesur, traductrice indépendante
Cette formation a vraiment changé ma pratique. (…) J’amène petit à petit ma clientèle à au moins se poser la question. L’intérêt de la formation est aussi de pouvoir donner des informations factuelles et de dépassionner le débat en le remettant dans la perspective d’une évolution mondiale de la société !
Véronique Martin, traductrice

Programme de l'atelier du 30 novembre au 14 décembre 2020

Dans ce Grand Atelier de décembre, je vous propose de travailler pendant deux semaines sur des textes à réviser en écriture inclusive, afin de de n’exclure personne à l’écrit. Vous allez vérifier que la langue française n’est pas sexiste ! En revanche, quelques locuteurs et locutrices… hmmm… c’est une autre histoire.

Semaine 1

Vous recevrez lundi 30 novembre un premier texte à réviser. Vous aurez 4 jours pour le travailler. Jeudi 3 décembre, vous recevrez les révisions à plusieurs niveaux, justifiées et commentées de sorte que vous puissiez vous approprier la richesse des possibilités. Vous aurez 2 jours pour intégrer les solutions et les arguments.

Semaine 2

Vous recevrez lundi 7 décembre un autre texte à réviser. Pour ce deuxième exercice, vous vous sentirez plus habile. Vous aurez à nouveau 4 jours pour éprouver vos capacités en écriture inclusive. Jeudi 10 décembre, vous recevrez les propositions de révision pour n’exclure personne du lectorat.

Webinar live

Lundi 14 décembre, juste avant d’aller acheter quelques cotillons, nous nous retrouverons pendant 1 heure, en direct. Vous pourrez poser toutes vos questions et partager vos commentaires afin de repartir la hotte (et la tête) pleine de cadeaux inclusifs.

Résultats

À l'issue du Grand Atelier, vous aurez acquis les compétences suivantes :
-       Connaître la palette des alternatives au masculin-qui-l-emporte.
-       Apprendre à choisir l’approche appropriée en fonction du registre du document
-       Sélectionner les alternatives judicieuses selon le lectorat du document.

Qui est Isabelle Meurville ?

Après 20 années de pratique au service de ma clientèle de traduction, je partage mes techniques de rédaction non sexiste (écriture inclusive ou rédaction épicène) pour donner la même visibilité aux femmes qu'aux hommes à l'écrit. 

Cette formation s'appelle Écrire sans Exclure ou EssE. Ce suffixe –esse forme les noms féminins des noms de métiers en français du Moyen-Âge et sa prononciation désigne la 19e lettre de l’alphabet qui marque le pluriel, parce que les femmes sont plurielles. 

La formation existe en plusieurs formats (présentiel et à distance) pour répondre au mieux à votre objectif.

Simple curiosité ou besoin de développer votre activité de traductaire libérale avec une forte valeur ajoutée en cohérence avec vos valeurs.

J’espère vous retrouver bientôt !

Isabelle Meurville

Parlons d'argent !

Le paiement s'effectue en ligne par carte bancaire. C'est simple, rapide et sécurisé.

Vous ne prenez aucun risque. Si vous travaillez tous les modules de l'atelier et vous n'êtes toujours pas convaincu, vous pouvez obtenir un remboursement sur simple demande. 

Foire aux questions

Est-ce que d'autres traductaires ont déjà suivi cette formation ?

Oui ! La formation Ecrire sans Exclure a été suivie par 250 traductaires et rédactaires depuis 2016. 

Il existe peu de formations sur la rédaction non sexiste. Comment savoir si celle-ci est professionnelle ?

Pour concevoir cette formation j’ai recensé, structuré et organisé vingt années de pratique, que je partage désormais avec vous. Je me suis formée auprès de la Fédération des chambres syndicales de formateurs-consultants à plusieurs thématiques en vue de cette formation. Je l’ai conçue pour les traductaires et rédactaires, spécialistes des questions de langue. Elle est structurée, progressive et se compose de modules théoriques et pratiques largement complétés par des rencontres en direct durant lesquelles vous pouvez poser toutes vos questions. 

Est-ce que cela va prendre beaucoup de temps ?

Pour répondre au mieux à votre disponibilité, plusieurs formules existent du Très Bref Atelier (20 minutes) à l’accompagnement de six mois. C’est vous qui décidez et maîtrisez votre temps.